Montpellier : projet urbain de Port Marianne, grille et guide AURA

Guidé par une volonté politique forte, l’aménagement de la ville s’est illustré par des projets emblématiques, tels Antigone et plus récemment Port Marianne. Lancé en 1989, Port Marianne est un projet urbain de 400 ha, s’inscrivant dans la démarche EcoCité.

Afin d’appuyer ses objectifs de développement durable, la ville de Montpellier s’est dotée en 2011 d’un référentiel en urbanisme durable adapté au contexte méditerranéen. Accompagné d’objectifs chiffrés, il constitue un outil d’aide à la décision pour améliorer la qualité environnementale et sociale des opérations d’urbanisme. En 2013, il a été décliné sous la forme d’une grille devant accompagner tout dossier de permis de construire. Outil informatif et incitatif, elle permet d’évaluer et d’améliorer progressivement les projets.

Présentation effectuée par Yann Rabusson (Ville de Montpellier), au cours de l’enviroDEBAT « Aménagement Durable Méditerranéen : quels outils pour quels résultats ? » qui a eu lieu à Montpellier le 26 septembre 2014.

L’EnviroBOITE est co-financée par l’Union Européenne.
L’Europe s’engage en Provence-Alpes-Côte d’Azur
& en Auvergne-Rhône-Alpes
avec le Fonds Européen de Développement Régional.
Europe République Française Région PACA Région Auvergne Rhône-Alpes Ademe