Le coût de la participation des usagers : illustration par la théorie de l’acteur réseau

La théorie de l’acteur réseau est une approche sociologique développée dans les années 80 par des auteurs tels que Michel Callon, Bruno Latour, Madelein Akrich, et d’autres chercheurs du centre de sociologie de l’innovation de Mines Paris Tech (ecole d’ingénieur créé en 1783). Cette approche se distingue des théories sociologiques classiques parce qu’elle prend en compte, dans son analyse, au delà des humains, les objets ( « non humains ») et les discours. Ces derniers sont également considérés comme des acteurs ou des actants (agissants) au sein d’un système réseau ainsi constitué.

Présentation effectuée par Philippe Oswald (La Plateforme) et Nadine Richez-Battesti (Université Aix-Marseille), dans le cadre de l’enviroDEBAT « Quelle gestion de projet pour des bâtiments durables ? De la conception à l’usager, les réponses innovantes des filières industrielles et associatives » du 31 janvier 2014, qui s’est déroulé au centre Arts et Métiers ParisTech d’Aix en Provence.

L’EnviroBOITE est co-financée par l’Union Européenne.
L’Europe s’engage en Provence-Alpes-Côte d’Azur
& en Auvergne-Rhône-Alpes
avec le Fonds Européen de Développement Régional.
Europe République Française Région PACA Région Auvergne Rhône-Alpes Ademe