Label ECODOM

Face au développement de l’usage de la climatisation en Guyane, un label visant à promouvoir l’architecture bioclimatique a vu le jour, le label ECODOM, Il a été mis en place en 1997 dans les DOM dans le but avoué d’éviter la climatisation artificielle (via un climatiseur individuel) et les dérives énergétiques dans l’habitat, tout en apportant un confort thermique optimal.

Ce label définit donc les grandes lignes de la climatisation naturelle (la « bioclimatisation ») basée sur la ventilation naturelle et une bonne protection solaire. L’obtention du label, qui est piloté par un Comité Local , est conditionné par le respect de précautions minimales, regroupées dans un cahier de prescriptions techniques.

Ces préconisations, définies afin de permettre au constructeur d’orienter au mieux son projet de conception d’habitat bioclimatique, concernent :

  • L’implantation du bâtiment (orientation, altitude, position géographique,…)
  • La protection solaire (isolation de la toiture, des murs, auvents, balcons, persiennes,…)
  • La ventilation naturelle (porosité minimale requise intérieure et extérieure, brasseurs d’air,…)
  • L’option chambre climatisées (pour les cas où la climatisation est inévitable)
  • La production d’eau chaude sanitaire (solaire ou électrique)

DIspositif piloté par le Conseil Régional de Guyane, PROMOTELEC, l’ADEME, EDF, la DDE et le CAUE

Voir en ligne

L’EnviroBOITE est co-financée par l’Union Européenne.
L’Europe s’engage en Provence-Alpes-Côte d’Azur
& en Auvergne-Rhône-Alpes
avec le Fonds Européen de Développement Régional.
Europe République Française Région PACA Région Auvergne Rhône-Alpes Ademe