La qualité de l’air intérieur : un enjeu majeur

La qualité de l’air intérieur est devenue une question essentielle qui interpelle notre société. Accompagnant la préoccupation croissante des citoyens pour les questions environnementales, elle est, de surcroit, de plus en plus conditionnée par les meilleures performances thermiques des bâtiments, l’étanchéité à l’air et la ventilation.

Le législateur s’en ai saisi et a notamment rendu obligatoire l’étiquetage des produits de construction ou de revêtement de mur ou de sol et des peintures et vernis sur leurs émissions de polluants volatils (1).

Prochainement les maîtres d’ouvrage publics devront progressivement se plier à une surveillance obligatoire de la qualité de l’air intérieur dans certains établissements recevant du public (2). Les premiers établissement concernés, ceux d’accueil collectif d’enfants de moins de six ans et les écoles maternelles, devront avoir effectué cette surveillance avant le 1er janvier 2015, autant dire que l’échéance est proche.

Cette obligation ne résoudra pas toutes les difficultés qui pourront apparaitre, aussi il importe que nos professions se saisissent pleinement de cette question. En effet, à toutes les phases du projet, les choix des acteurs doivent prendre en compte cette problématique : type de matériaux, stratégie de ventilation, gestion de l’humidité, anticipation des usages, ...

L’enviroBOITE héberge de nombreuses ressources qui pourront vous y aider :

(1) Décret n° 2011-321 du 23 mars 2011
(2) Décret n° 2011-1728 du 2 décembre 2011

L’EnviroBOITE est co-financée par l’Union Européenne.
L’Europe s’engage en Provence-Alpes-Côte d’Azur
& en Auvergne-Rhône-Alpes
avec le Fonds Européen de Développement Régional.
Europe République Française Région PACA Région Auvergne Rhône-Alpes Ademe