Isolant - Isolation thermique en balle de riz par remplissage de caissons bois préfabriqués

Fiche matériaux réalisée dans le cadre de la série TOPMatériaux visant à la mise en œuvre de matériaux biosourcés et premiers dans la construction de grands bâtiments.

La balle de riz, c’est l’enveloppe siliceuse qui protège le grain de riz pendant sa croissance. Elle est composée de deux glumelles en forme de barques, qui épousent la forme du grain. Cette enveloppe étant solidement accrochée au grain, elle ne peut pas être sé-parée du grain à la récolte par une moissonneuse-batteuse. Le riz récolté est donc stocké au sec et décortiqué dans les usines (les rizeries) tout au long de l’année, au fur et à mesure des commandes de l’industrie agro-alimentaire.

La balle de riz est aujourd’hui principalement utilisée comme combustible (étuvage du riz) et en litière animale. La première utilisa-tion en isolation thermique par voie sèche date de 2004, en Louisiane, aux Etats-Unis. Cet usage se développe en France depuis 2010, en remplissage d’ossatures et en combles perdus, par déversement ou par soufflage ou en complément d’isolants rigides ou semi-rigides pour boucher des vides. L’utilisation par voie humide est en phase de test.

Son fort taux de silice (20%) la rend naturellement résistante à l’humidité (pourrissement) et la rend peu inflammable. Dans l’état actuel du process, la balle de riz contient de la poussière et des grains de riz résiduels (environ 6kg de grain par tonne de balle).

La mise en œuvre proposée dans cette fiche consiste en un remplissage par déversement dans des caissons bois préfabriqués.

Fiche réalisée en 2015 et mise à jour en 2017

Mot-clé : euromed, TOPMAT

L’EnviroBOITE est co-financée par l’Union Européenne.
L’Europe s’engage en Provence-Alpes-Côte d’Azur
& en Auvergne-Rhône-Alpes
avec le Fonds Européen de Développement Régional.
Europe République Française Région PACA Région Auvergne Rhône-Alpes Ademe