Craint degun gare Aix en Provence TGV

Rapport final sur la gare Aix en Provence TGV, qui s’inscrit dans les travaux des étudiants de l’école d’architecture de Marseille-Luminy, issus du séminaire de 5° année (S 9), sur le thème : « Craint degun : Construire vitré à l’Ouest à Marseille », réalisé au cours de l’année 2008/2009.

La gare TGV d’Aix en Provence est située sur le plateau de l’Arbois, fait de garrigues et de chênes verts, elle fait face à la montagne Sainte Victoire. Pour l’intégrer dans le paysage, on a donné à son toit la forme d’une onde qui s’allonge du nord au sud. Conçue dans « l’esprit des nouvelles gares » comme la gare TGV d’Avignon ou de Valence, elles ont été construites pour l’ouverture de la ligne TGV Méditerranée. Ces nouvelles gares ont été créées dans le but de respecter le paysage, le confort, les services et l’accès aux clients.

Pour la gare TGV d’Aix en Provence une attention a été portée sur le
confort thermique des voyageurs. La face vitrée située à l’ouest est doublée de lames de bois orientables. L’été la gare est climatisée. Pour l’hiver, un chauffage au sol et des radiateurs de façade ont été prévus. Cependant en invitant les utilisateurs et les voyageurs à s’exprimer sur leur ressenti, nous allons pouvoir analyser les qualités du confort thermique voulu.

L’EnviroBOITE est co-financée par l’Union Européenne.
L’Europe s’engage en Provence-Alpes-Côte d’Azur
& en Auvergne-Rhône-Alpes
avec le Fonds Européen de Développement Régional.
Europe République Française Région PACA Région Auvergne Rhône-Alpes Ademe